• Accueil
  • > Non classé
  • > 1) TRIBUNAL DE VERDUN: AUDIENCE DU 20 OCTOBRE 2011 ET LE FAUX DE Mlle CELINE VIGNELLES.

26 novembre, 2011

1) TRIBUNAL DE VERDUN: AUDIENCE DU 20 OCTOBRE 2011 ET LE FAUX DE Mlle CELINE VIGNELLES.

Classé dans : Non classé — laprotectiondelenfance @ 0:16

1) TRIBUNAL DE VERDUN: AUDIENCE DU 20 OCTOBRE 2011 ET LE FAUX DE Mlle CELINE VIGNELLES.1U4r3L’audience du 20 octobre 2011 faisait suite à l’action en référé que j’avais engagé presque un an plus tôt, en décembre 2010.

Référé, amène à penser qu’il y a urgence de rendre une décision mais alors qu’il était pourtant clairement annoncé par la partie adverse, le 4 janvier 2011, que ma fille << allait mal >> le fiasco judiciaire qui maltraitait ma fille depuis juillet 2007 allait se poursuivre encore et encore.

Délai pour que la justice prenne une décision pour une enfant qui << va mal >> :Total 18 mois .

Cinq mois pour obtenir un bilan psychologique à caractère familial ( un torchon mensonger orienté ) rédigé par Mlle Céline Vignelles « psychologue » de l’AEM 29 rue Chaussée à Verdun.  

Cinq mois pour arriver à une nouvelle audience. Soit un total de 10 mois de maltraitances supplémentaires pour ma fille.

Et c’est seulement en Juin 2012 soit 18 mois plus tard, qu’une décision de justice apportera une solution à ce qu’endurait ma fille. 

A propos du torchon de la ”psychologue” de l’AEM, je précise qu’il a coûté 300,00 euros à ma fille  ( c’est le papa qui fait le chèque et sa fille se fait donc plumer et maltraiter de surcroît ). Cette “psychologue” âgée de 29 ans, n’a pas d’enfant, pas de petit copain, elle est inscrite sur Badoo pour en trouver un. Elle recherche entre 23 et 38 ans, elle précise aussi « défendre la cause des droits de l’homme », «  refuser de mentir et redouter la transgression » mais pour ce qui est de son âge il en est déjà tout autrement, tantôt c’est 28 ans, tantôt c’est 31 ans (elle vient d’avoir 29 ans). Elle peut tricher, mentir, faire des faux à partir du moment où elle est agréée pour éclairer les magistrats, agréée rime avec protégée

A propos de son bilan psychologique à caractère familial, Mlle Céline Vignelles ne s’est pas gênée pour se moquer parfaitement de moi et de ma fille en indiquant entre autres : « X ……  nourrit des craintes à l’idée d’aller chez son père ». Pourquoi Mlle Céline Vignelles a-t-elle fait un torchon mensonger et orienté ? La réponse est toute simple. Dans le business de la protection de l’enfance, lorsque l’on est agréé pour éclairer les magistrats le mieux consite à « suivre le troupeau ». Il y avait eu dans le passé les rapports de l’AAE de Verdun, la solution de facilité et la plus judicieuse c’était de rédiger dans le même sens. 

Pourtant, voici ce que ma fille m’écrivait un mois avant l’intervention de Mlle Céline Vignelles : Papa chairi je taime bocou tu ses trojanti

premiercourrierdemafille2.jpg

Mlle Célines Vignelles connaissait l’existence de ces deux messages, mais le business et la sécurité de son emploi lui dictait de ne surtout pas faire de « vagues » au tribunal. 

______________

Pour l’audience de ce 20 octobre, j’avais décidé de faire des économies en ne prenant pas d’avocat, je songeais plutôt à investir pour un meilleur déballage sur la place publique.

A l’audience; le torchon rédigé par Mlle Céline Vignelles « psychologue » de l’AEM n’allait être évoqué que par Maître Creton, avocate de la maman. Forcément dès que quelque chose s’apparente à une déjection, elle saute à pieds joints dessus, c’est l’intérêt de l’enfant  son tiroir-caisse. 

Le torchon rédigé par Mlle Céline Vignelles “psychologue” de l’AEM allait être très brièvement évoqué dans l’ordonnance du 25 novembre 2011 en ces termes: L’expert (Céline Vignelles, 29 ans) souligne que X…..nourrit des craintes à l’idée d’aller chez son père et préconise que ce dernier s’engage dans un suivi psychologique afin d’offrir à l’enfant une figure sécurisante [....] 

C’était là une belle démonstration de comment cinq mois de maltraitances supplémentaires vis à vis de ma fille ne débouchaient que sur une ligne d’écriture dans l’ordonnance du 25 novembre 2011. De plus alors que la justice se vautrait depuis juillet 2007, c’est à moi qu’un suivi psychologique était préconisé.

L’ordonnance du 25 novembre 2011 précisait également qu’il y avait eu comparution d’une autre personne Mme X……, Educatrice, qui avait une tout autre vision des choses: << La mère se livre à une entreprise d’aliénation parentale au préjudice du père >> 

Concernant les différentes versions de la problématique familiale, l’explication se trouve peut-être tout simplement sur la page facebook de l’Experte Céline Vignelles (sous le pseudo Céline Hk) . Elle indique qu’elle travaille => Dans Les Tranchées ( C’est peut-être une petite note d’humour de sa part, mais je pense qu’il y a autre chose à comprendre quand elle indique qu’elle travaille dans les tranchées et c’est aussi assez significatif quant à sa notion du respect vis à vis de ceux qui y ont perdu la vie  ). (  Un huissier a réalisé des copies d’écran au cas où  j’égarerai les miennes )

Voilà quelques captures d’écran sur la page facebook de Mlle Céline Vignelles, agréée pour « éclairer » la justice. Les réelles compétences de la demoiselle semblent se situer davantage dans les préparations de pétards.

les-tranchees-1-copia 331_26595392367_3750_n-copia-300x247 837_36757872367_9224_n-copia-300x246

Finalement, ces captures d’écran sont assez représentatives du « cirque » que j’ai pu constater dans les tribunaux depuis 2007 sur le sujet de la Protection de l’enfance  et de l’intérêt suprême de l’enfant . A noter, le cirque judiciaire débouchera sur l’enlèvement international de ma fille en septembre 2012 en direction du Brésil.

Ajout : Suite à ce que j’ai écrit précédemment, la dame Vignelles est allée faire du grand nettoyage sur sa page facebook. Elle a retiré la précision selon laquelle elle travaillait…..  Dans les Tranchées. Elle a également retiré des photos qui auraient pu lui procurer quelques soucis. Ce n’est pas grave je les ai en copie, un huissier également. En voilà une intéressante qui démontre encore une fois à quel niveau se situe sa manière de respecter les personnes qu’elle rencontre dans le cadre de son « travail ».

Avec son amie Lilli Stj elle aurait fait un bouquin << On vendrait notre bouquin sur les cas soc de Verdun >>

Avec son amie     un livre sur les cas soc

Ajout : Suite à ce qui est publié juste au dessus, Lili Stj : yeah!!!!  (l’amie de la dame Vignelles qui avaient toutes deux ce projet << on vendrait notre bouquin  sur les cas soc de Verdun >> ) est allée également faire du nettoyage sur sa page Facebook notamment en faisant disparaître la nature de son emploi : CMPP de Verdun,  Placement d’urgence – protection de l’enfance  

      L'emploi de Lili Stj

————————

Pour la première fois en cinq années et quinze audiences en justice, il a été clairement indiqué durant l’audience de ce 20 octobre 2011 (par une nouvelle éducatrice, la première à dire la vérité depuis cinq années) que ma fille souffrait d’un syndrome d’abandon de la part de son père, raison pour  laquelle elle se rongeait les ongles des pieds et des mains et que c’était la maman qui faisait obstacle aux droits de visite du père.

La juge déclara qu’il est tout à fait inconcevable que l’enfant ne voit pas son père. Elle annonça que pour les prochains droits de visite, une personne de l’AEM ( encore ce service….. ??? ) serait présente pour assurer le bon déroulement des passages de bras.

Pour les vacances de la Toussaint il n’y avait personne de l’AEM au rendez-vous mais j’ai pu avoir ma fille pour la moitié des vacances.

Pour le week-end du 4 au 5 novembre, encore personne de l’AEM et le « cirque » (maternel)  reprenait ses droits, je n’ai pas pu avoir ma fille. J’ai finalement adressé un courrier à la juge pour indiquer qu’à défaut de pouvoir prendre ma fille à la sortie de l’école je n’irai plus me cogner le nez à la porte de la maman.

Le 20 novembre c’était la journée internationale des droits de l’enfant ….. et pour ma fille c’était une fois de plus le droit de ne pas voir sa famille paternelle et de rester en rétention chez sa maman.       

Le 30 novembre 2011 j’ai enfin obtenu une réponse à mon courrier. J’avais indiqué que je n’irai plus me cogner le nez à la porte du domicile de la maman et que ce serait prise en charge de ma fille à la sortie de l’école ou rien. Ma demande a été acceptée, il est même précisé dans le jugement qu’il est interdit à la maman d’être présente à la sortie de l’école. Comme par hasard, depuis le 4 décembre 2011 ma fille est de nouveau ravie de m’accompagner à chaque droit de visite et d’hébergement

(Avec les escroqueries de justice précédentes, ma fille avait pu voir son père et sa famille paternelle à 4 reprises durant deux années ).

 

Cette fois, la maltraitance psychologique vis à vis de ma fille ou lavage de cerveau ou aliénation parentale de la part de sa propre mère est peut-être suffisament établi. ( Sans doute pas assez pour M. Olivier Beaudier )

Retour à la liste des articles                                                                                                    La suite au 2ème article

N.B. Si des publicités apparaissent ci-dessous elles sont indépendantes de ma volonté.

 

4 réponses à “1) TRIBUNAL DE VERDUN: AUDIENCE DU 20 OCTOBRE 2011 ET LE FAUX DE Mlle CELINE VIGNELLES.”

  1. Lemaitre Vincent dit :

    J’ai vécu presque la même expérience à patir de 2004.

    Pourquoi rien n’ a changé ?

  2. Pourquoi rien n’a changé ? Je me le demande aussi et cela va encore mettre du temps à changer, sans doute une dizaine d’années. Je ne vois qu’une explication: Parce que ces situations (inépuisables) créent des emplois,de la TVA, c’est bien pour les statistiques.

  3. Eigna MAROELIK dit :

    Je n’avais pas aimé sa façon de se comporter, me réclamant un bol de chocolat, me parlant de fusion alors que moi je parlais de manipulation, elle était à côté de tout, ma fille lui a dit qu’elle ne voulait pas voir la personne qui la réclamait, et bien tout l’inverse est arrivé. Elle n’a pas pu faire d’étude psychologique car elle aurait tout de suite senti le perveux narcissique et manipulateur qui nous a pourri la vie, harcelé pendant 6 ans, et l’enfer continue. Et quand je pense que la JAF lit son compte rendu et valide. A croire que l’on s’est penché 3 secondes sur le dossier. Quelle justice, où est la liberté, où est l’intérêt des enfants….Excellent dossier sur Mademoiselle VIGNELLES, si j’avais su cela plus tôt, j’aurai demandé une annulation de son enquête et demander une autre enquête mais bon…maintenant le verdict est tombé.

  4. mathilde dit :

    injuste, honteux, pauvres France,les services officiels et « sociaux » préfèrent se gaver, en neutralisant des enfants pour gonfler leurs effectifs, toucher des subventions, dans l’espoir de garder un job de plus en plus rentable, faire « commerce » très lucratif et « privilégier » de la détresse humaine, malgré les désespoirs familiaux et surtout au détriment des enfants. Où est encore une fois la justice? alors je fais appel au bon sens, à une fondamentale conscience professionnelle et à un meilleur discernement de la part des personnes administratives et sociales

Laisser un commentaire

Mariage Séb & Alex |
soizguigui |
ECOLE SAINT JOSEPH |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue au milieu de mes ...
| Les Hémies nop terre
| La vie de Julie