• Accueil
  • > Non classé
  • > 18) ASSOCIATION ACTION EDUCATIVE (AAE) de VERDUN. COMMENT SIEUR COLONNA (EDUCATEUR) MANIPULE LES MAGISTRATS POUR SEPARER UNE ENFANT, DE SON PERE. (3)

27 juin, 2009

18) ASSOCIATION ACTION EDUCATIVE (AAE) de VERDUN. COMMENT SIEUR COLONNA (EDUCATEUR) MANIPULE LES MAGISTRATS POUR SEPARER UNE ENFANT, DE SON PERE. (3)

Classé dans : Non classé — laprotectiondelenfance @ 18:01

18) ASSOCIATION ACTION EDUCATIVE (AAE) de VERDUN. COMMENT SIEUR COLONNA (EDUCATEUR) MANIPULE LES MAGISTRATS POUR SEPARER UNE ENFANT, DE SON PERE. (3)1U4r39)Toujours à propos de la maison du père,Sieur Colonna rapporte: Dans le couloir, la porte des WC est retirée et posée contre le mur. (Comme par hasard, c’est le jour où Sieur Colonna a vu la porte appuyée contre le mur qu’il demande à visiter la maison )  

Cette présentation, au début du rapport, est correcte,   posée contre le mur    pour effectuer des travaux dans les WC.     A la fin du rapport,Sieur Colonna,  fait disparaître la porte et dans une nouvelle “présentation” il accrédite les accusations d’abus sexuel du père à l’égard de sa fille. Sieur Colonna indique :  Les allégations d’abus sexuels dénoncées par la mère concernant le père reposent sur des inquiétudes réelles liées au comportement de Monsieur et dans l’interprétation qu’en a fait Mme. Concernant la gestion de l’intimité, il est apparu clairement qu’au domicile de Monsieur, la porte dans les WC, volontairement retirée par le père, est un signe révélateur de l’absence de norme à ce niveau. 

La porte était tout simplement sortie de ses gonds et  posée contre le mur, . . . pour effectuer des travaux dans les WC

10) M. Defert psychologue qui n’est jamais venu à la maison (mais correctement manipulé par Sieur Colonna)  de reprendre :  M. Colonna avait constaté que la porte des WC était retirée     et dans ses conclusions :   Monsieur ne trouve pas inadapté d’enlever la porte des WC. 

11 ) Selon les rapports de l’éducateur et du psychologue, je souffrirais de paranoïa avec une tendance à un délire interprétatif. (Aucune limite dans le dénigrement, le fait d’être une association  « agréé »  autorise tout comme s’ils étaient au-dessus des lois. Comme par hasard, la suite démontrera qu’en agissant ainsi, des budjets supplémentaires  leurs seront attribués (deux années d’AEMO aux frais des contribuables )     

A propos de mon délire interprétatif :

a) Monsieur prétend avoir été menacé de mort . Je n’aurais donc pas été menacé par mon ex compagne au Brésil avant la rupture du couple. Trois menaces, en une après-midi, seraient un délire interprétatif de ma part. (Pourtant, un procès verbal existe bien)

b) Monsieur se représente également sa fille comme « allant mal » ce qui montre que les projections sur l’enfant sont envahissantes. Pourtant, l’enfant se porte bien et les soucis de santé qu’elle a rencontrés à son âge (maladies infantiles habituelles) sont vécues par le père comme des signes de mal-être qui confirment son interprétation des comportements de l’enfant, ce qui alimente ces convictions dans le raisonnement. Tout peut être sujet à interprétation.   

Les écritures de Sieur Colonna, l’enfant se porte bien,   Tout peut être sujet à interprétation, concernaient les six premiers mois de placement de ma fille au Centre Maternel des Islettes. (Bien sûr, il était préférable d’annoncer que ma fille se portait bien au Centre Maternel même si c’est totalement faux)

- Ma fille a été malade durant cinq mois sur les six premiers mois de placement au Centre Maternel. 

- Les propos de Mlle Blanchet, en décembre 2007 : « Bien sûr, je ne vais pas vous dire que votre fille va bien » 

- Les propos d’une éducatrice du Centre Maternel : « Votre fille ne va pas trop mal » 

- La maîtresse d’école : « C’est une enfant qui ne parle pas, il faut lui tirer les mots de la bouche » . 

c) Et Sieur Colonna de rajouter :  Par exemple, le fait que ……  soit mal à l’aise durant les trajets en voiture avec son père au moment de ses droits de visites (elle se retournait pour regarder derrière elle une fois assise dans le véhicule) est apparu comme un élément prouvant que la mère manipulait sa fille pour qu’elle perde confiance envers son père. Les passages de bras étaient tout simplement difficiles à vivre pour l’enfant, ainsi que les trajets d’une maison à l’autre au vu de l’adaptation difficile aux changements à son âge et au besoin de constance dans ses repères.   

Ainsi, trois débuts de trajet  de mai 2007 (suite aux manipulations psychologiques de la maman dans  l’enceinte du Centre Maternel des Islettes, qui m’ont amené à adresser des courriers)  sont transformés par Sieur Colonna en une généralité qui n’a jamais existé, « Les passages de bras, les trajets ».  Les maltraitances psychologiques dont ma fille a été victime, passent  à la trappe pour le piédestal de la maman et réapparaissent pour être attribuées à un . . .  délire interprétatif du père. (Pour mémoire, les points 3 et 4 – LE DEBUT DE LA MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE DE MA FILLE.)  

En 2012, ces pitres de la protection de l’enfance pourraient vérifier que la manipulation de la maman vis à vis de sa fille est devenue une évidence mais faire de l’argent c’est plus intéressant pour les services.  

d) Le comportement de Mr Périquet au cours de la mesure d’Investigation et Orientation Educative nous a interpellés puisque des traits particuliers s’observent dans son approche de la situation, il s’est fourni toutes les pièces du dossier judiciaire et pénal. 

Alors que c’est un droit, Sieur Colonna aurait sans doute préféré que je me laisse rouler dans la farine sans demander copie du dossier. 

12) La place du père est reconnue à travers le discours maternel. Encore une belle falsification ou manipulation de la part de Sieur Colonna. Il n’ignore absolument pas que c’est uniquement dans un discours maternel.    Pour preuve, la dernière demande en justice à la date du 25 mai 2009, de la maman : Supprimer les droits de visite et d’hébergement et les droits de visite simple du père. 

13) Dans les conclusions et propositions des rapports il est écrit : Nous sollicitons des droits de visites et hébergement en journée pour le père (1 mercredi sur 2 et 1 dimanche sur2 de 11 h à 17 h) sous le contrôle de notre service.

A cette époque (février 2008), ma fille résidait au Centre Maternel, il fallait donc à chaque fois effectuer 4 heures de trajet pour des droits de visite et hébergement de 6 heures et la “plaisanterie” durait déjà depuis mai 2007Après les falsifications, il convient de proposer dans le même sens. Ce n’est pas l’intérêt suprême d’une enfant qui réclame son père mais peu importe si c’est l’intérêt financier des services.

a) -sous le contrôle de notre service-  Ainsi, l’ASSOCIATION d’ACTION EDUCATIVE de Verdun agréée par le Ministère de la Justice et le Conseil Général de la Meuse falsifie et manipule avec des rapports mensongers et arrangés et en toute tranquillité elle sollicite d’être mandatée et payée, aux frais des contribuables, pour une mesure d’Action Educative  en Milieu Ouvert (AEMO).     Et en février 2009, avec les mêmes méthodes, ce service  obtiendra une deuxième année d’AEMO aux frais des contribuables.

Je n’ai pas pu connaître le prix d’une mesure d’AEMO. Cependant le CHIFFRE D’AFFAIRE de l’ASSOCIATION d’ACTION EDUCATIVE de Verdun est de :                     1 200 000 euros/annuel

En parallèle de cela, le père fait des chèques « pour faire valoir les droits de sa fille en justice », et l’enfant victime de maltraitances institutionnelles … se fait aussi  »plumer » financièrement.

Bien sûr j’ai déposé plainte contre l’Association d’Action Educative de Verdun  et  j’ai demandé la récusation de ce service sans jamais obtenir la moindre réponse. Agréé = protégé même pour rédiger des faux.

Le peuple français peut s’exprimer au moyen de la rubrique  commentaires . Y a t’il encore une justice lorsqu’un service « agréé » est en cause ?

 CHIFFRE D’AFFAIRE de l’ASSOCIATION d’ACTION EDUCATIVE de Verdun: ( Aux frais des contribuables )     

1 200 000 euros/Annuel

399 164.81 € de liquidités en banque au 31/12/2009

Rémunération de la direction : + 26 % par rapport à l’année 2008 

Retour à la liste des articles                                   La suite au 17ème article

N.B. Les publicités ci-dessous sont indépendantes de ma volonté.

Laisser un commentaire

Mariage Séb & Alex |
soizguigui |
ECOLE SAINT JOSEPH |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue au milieu de mes ...
| Les Hémies nop terre
| La vie de Julie