• Accueil
  • > Non classé
  • > 15) COMMENT LES SERVICES SOCIAUX MANIPULENT LES MAGISTRATS POUR SEPARER UNE ENFANT, DE SON PERE.

27 juin, 2009

15) COMMENT LES SERVICES SOCIAUX MANIPULENT LES MAGISTRATS POUR SEPARER UNE ENFANT, DE SON PERE.

Classé dans : Non classé — laprotectiondelenfance @ 18:32

15) COMMENT LES SERVICES SOCIAUX MANIPULENT LES MAGISTRATS POUR SEPARER UNE ENFANT, DE SON PERE.1U4r3

Deux mois après l’audience du 2 novembre 2007,  j’apprenais que le fameux rapport ( l’enfant ne veut pas parler à son père ) avait été rédigé par… :Mlle Blanchet ma référente ASE =>AIDE Sociale ENFANCE (13) (Elle pourrait avoir pensé judicieux de ne pas s’en vanter)

Mlle Blanchet n’ignorait absolument pas que l’enfant ne veut pas parler à son père était le résultat d’agissements bien peu reluisants au sein même du Centre Maternel des Islettes. Cependant, elle rapporte de manière à faire durer la séparation entre l’enfant et le père.

Ces agissements pourraient très bien être qualifiés de détournement de pouvoir ayant entraîné des maltraitances sur mineur de moins de quinze ans en bande organisée et par personne ayant autorité, et intérêts.  Mais. . . !.

Alors que j’ignorais encore que c’est Mlle Blanchet qui avait rédigé le rapport et puisque son contenu était mensonger, je lui avais demandé de venir constater que ma fille pleurait lorsque je la déposais au Centre Maternel. En guise de réponse j’ai été gratifié d’un haussement d’épaule et d’un : « A 19h ? » (14)

Finalement, pour faire constater la vérité, je n’ai pas eu d’autre solution que de faire appel aux services d’un huissier. La juge des Enfants en a été avertie par le Centre Maternel et l’Association d’Action Educative:

 « Monsieur a eu un comportement inapproprié, présence d’un huissier au retour d’une visite » 

« Il a fait intervenir des huissiers au Centre maternel pour venir constater que sa fille avait du mal à le quitter après le Droit de Visite, utilisant la souffrance de l’enfant à des fins personnelles » 

Alors que Melle Blanchet, référente ASE ( AIDE Sociale ENFANCE )  dans son rapport du 26 novembre, utilise les maltraitances infligées àma fille  pour manipuler les magistrats de la Cour d’Appel, c’est moi qui suis fautif de vouloir faire connaître la vérité (???).

 

RAPPEL DE LA LOI: 

Article 10 du Code civil : Chacun est tenu d’apporter son concours à la justice en vue de la manifestation de la vérité.  

Article 237 du NCPC : Le technicien commis doit accomplir sa mission avec conscience, objectivité et impartialité

Article 441-1 Code pénal : Constitue un faux toute altération frauduleuse de la vérité, de nature  à causer un préjudice (…) .             

Les services en charge de la protection de l’enfance sont bien au dessus des lois.

Avec une plainte pour abus sexuel classée depuis le 10 octobre 2007, Mme Blin-Dumouchel, la juge des Enfants de Verdun avait décidé, le 17 décembre 2007,Accordons au père un droit de visite et d’hébergement hebdomadaire en journée, avec possible extension, en fonction de la situation, vers un droit de visite et d’hébergement en nuitée deux  fois par mois, du samedi au dimanche, à négocier avec le service gardien… ( service gardien =>Mlle Blanchet )

possible extension : Mlle Blanchet, accordera le premier week-end (depuis août 2007) en… février 2008. (15)  ( Ainsi, durant presque 4 mois ma fille n’aura pas pu voir son père. Pourquoi aller vite, quand on peut faire traîner les choses ?)

Concernant Mlle Blanchet, la carte postale accrochée dans son bureau à Etain peut expliquer ses manières de procéder. Sur fond noir, en caractère blanc il est écrit : NE CRAINS AGAIN  (Traduction :NE CRAINS PERSONNE)  Personne…?      Y compris les magistrats qu’elle manipule comme des marionnettes.   Pour mémoire, les points: (12), (13), (14), (15).

Retour à la liste des articles                                 La suite au 16ème article

N.B. Si des publicités apparaissent ci-dessous elles sont indépendantes de ma volonté.

Laisser un commentaire

Mariage Séb & Alex |
soizguigui |
ECOLE SAINT JOSEPH |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue au milieu de mes ...
| Les Hémies nop terre
| La vie de Julie