• Accueil
  • > Non classé
  • > 27) 10 février 2009, UNE DRÔLE DE JUSTICE ET LA NEGATION DU MOINDRE INTERET VIS A VIS DE MA FILLE, AVEC Mme BLIN-DUMOUCHEL.

25 juin, 2009

27) 10 février 2009, UNE DRÔLE DE JUSTICE ET LA NEGATION DU MOINDRE INTERET VIS A VIS DE MA FILLE, AVEC Mme BLIN-DUMOUCHEL.

Classé dans : Non classé — laprotectiondelenfance @ 21:02

27) 10 février 2009, UNE DRÔLE DE JUSTICE ET LA NEGATION DU MOINDRE INTERET VIS A VIS DE MA FILLE, AVEC Mme BLIN-DUMOUCHEL.1U4r3Un ancien magistrat  au tribunal de grande instance de Paris aurait déclaré: << La plupart des magistrats qui sortent de l’ENM aujourd’hui (Ecole Nationale de la Magistrature)  n’auraient pas été pris à la Poste dans les années 70 >>

Mme Blin-Dumouchel figurant en 217 ème place sur 275, ceci explique peut-être le fiasco judiciaire dont a été victime ma fille.

Pour l’audience du 10 février 2009, j’avais demandé que ma fille soit entendue. Elle l’a été, mais la veille de l’audience, en comité restreint : Juge , Educateur.Ainsi, les propos « gênants » de ma fille tels que ceux  du 28 février 2008 et à cinq reprises  « Moi, je veux aller avec toi, papa » pouvaient passer “à la trappe” pour la seconde fois.

J’ai demandé ce que ma fille avait déclaré.  Réponse de Mme Blin-Dumouchel :  « Votre fille ne demande pas à habiter chez vous, elle demande à avoir accès à ces deux parents »  J’ai demandé: « Alors pourquoi je ne peux pas aller la chercher et la ramener à l’école ? »  Réponse de Mme Blin-Dumouchel: « Non » (Je n’ai jamais la moindre explication à ce « Non » ) Le lendemain, j’avais ma fille en DVH et, selon elle, ce qui m’a été rapporté à l’audience ne correspondait pas à ce qu’elle a exprimé.

« elle demande à avoir accès à ces deux parents »:  Mme Blin-Dumouchel pourrait alors admettre que sa «  protection de l’enfance «  n’est rien d’autre qu’une maltraitance institutionnelle au regard de toutes les privations imposées à ma fille, vis à vis de son père.    La liste: Pas de vacances de: Toussaint 2007, Noël 2007, Février 2008, Pâques 2008. Interdiction pour le père d’assister à la fête de fin de scolarité 2008, 23 jours de vacances supprimés sur juillet et août 2008, 3 mois 1/2 sans voir son père de juillet à novembre 2008. Pas de vacances de: Toussaint 2008,  Noël 2008. Et comme cela ne suffisait pas, les vacances de  Février 2009 et de Pâques 2009 passeront également à la trappe également. 

Résumé de cette audience du 10 février 2009 :

1) Refus de consultation du dossier d’assistance éducative.

2) Refus de communication de pièces.

3) Examen psychiatrique de complaisance pour la maman.  

4) Non respect du contradictoire. 

Résultat de la parodie de justice: Une deuxième année d’AEMO était accordée à l’Association d’Action Educative de Verdun (aux frais des contribuables) et la maltraitance de ma fille va se poursuivre.        

Mme Blin-Dumouchel, au moyen de ses décisions à titre subsidiaire (provisoire) bloquait la situation de ma fille jusqu’à ce que la décision du premier magistrat ( du 2 juillet 2007) arrive en appel à Nancy et oeuvrait de manière à ce que cette décision à venir soit favorable à la maman. 

Pour les vacances de février 2009, j’avais demandé à avoir ma fille mais les vacances  (« vous sont acquises »  selon Madame Blin-Dumouchel) sont passées à “la trappe”.

Pour les vacancesde Pâques 2009, j’avais demandé à avoir ma fille mais aucun résultat.  Explication de Madame Blin-Dumouchel : Vous étiez convoqué à des entretiens à l’Association d’Action Educative de Verdun mais vous ne vous êtes pas présenté (« des entretiens ».    Parce que je refuse de cautionner le travail des mythographes, l’enfant est privée de vacances avec son père. (???)      

A titre d’exemple, après 17 mois de  « c’est un travail de qualité, j’en suis le garant » ( Propos deM. Losson Directeur de l’Association d’Action Educative de Verdun), voici encore quelques renseignements apportés aux magistrats en date du 23 janvier 2009 : Madame nous disait que Monsieur Périquet ne donnait pas de lait au petit-déjeuner de sa fille mais du soda.     De même, il semblerait que ….. ne porte pas de culotte quand elle est chez son père.  

pas de lait Ma fille ne buvait plus de lait depuis presque deux années. . . même chez sa mère.  

mais du soda Mythographe et avec en plus…, un cerveau, vraisemblablement, de la taille de celui d’une poule. 

ne porte pas de culotte chez son père  : Là …. il est légitime de s’interroger…. . Compte tenu du niveau des sornettes, il me semble que la seule solution serait d’utiliser un Karcher  (niveau…. caniveau).  ARAGON : « Je me sens en pays étrange, en mon pays »  

Le 18 mars 2009, je faisais l’objet de la troisième plainte pour abus sexuel, classée à la corbeille sans que je sois entendu par la gendarmerie.  Suite à un signalement ou une plainte, il y a deux sortes de résultats suivant que le service en charge du dossier est intéressé financièrement au résultat ou pas.      Gendarmerie = travail neutre.      Service Social ou Association d’Action Educative  =  culture du doute pour mettre le grappin sur l’enfant et pouvoir justifier l’obtention de budgets.

Rapport de M. Bonaventure : « Mme ne souhaite plus déposer plainte » (Forcément, les services de police ont  suggéré à la maman de cesser de prendre les gens pour des imbéciles – au total, trois plaintes pour abus sexuel contre le père -)  « Pourtant si ces éléments sont exacts, ce serait sans doute un moyen de les faire cesser »Encore la culture du doute de la part de l’Association d’Action Educative pour justifier la mesure d’AEMO et ses budgets,  plutôt que d’admettre que la maman se moque et manipule.

A la même date, ma fille subissait son deuxième examen gynécologique, elle n’avait pas encore 4 ans,   juste pour justifier les budgets accordés aux  »services » en amenant à penser que l’on croit aux sornettes de la maman. 

Retour à la liste des articles                                    La suite au 26ème article

N.B. Les publicités ci-dessous sont indépendantes de ma volonté. 

 

Une réponse à “27) 10 février 2009, UNE DRÔLE DE JUSTICE ET LA NEGATION DU MOINDRE INTERET VIS A VIS DE MA FILLE, AVEC Mme BLIN-DUMOUCHEL.”

  1. Boyer Marie Élodie dit :

    Mi veux numéro famille d’accueil montage svp c urgence pou ma famille mi ve mn petit garçon leo

Laisser un commentaire

Mariage Séb & Alex |
soizguigui |
ECOLE SAINT JOSEPH |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue au milieu de mes ...
| Les Hémies nop terre
| La vie de Julie